crèmes solaires
Beauté / BIEN-ÊTRE / Le blog

Crèmes solaires : pourquoi passer au bio ?

S’il est primordial de se protéger du soleil et de faire attention à sa peau, on sait aujourd’hui que les crèmes classiques ne sont pas toujours bonnes pour la peau comme pour l’environnement. Une alternative existe : les crèmes solaires bio et les filtres UV minéraux.

Le soleil, un ami dont il faut se protéger

Le soleil est bénéfique à plusieurs points de vue. Il nous apporte de la vitamine D et fait partie de ces éléments essentiels à la vie. Toutefois, le soleil peut vite devenir très dangereux si l’on s’expose sans se protéger.

UVA, UVB, quelle différence ?

UVA UVB crèmes solaires

Découverts en 1801, les rayons ultra-violets proviennent des champs électromagnétiques émis par le soleil. Il existe plusieurs sortes de rayons ultra-violets qui nous parviennent plus ou moins en fonction de leur capacité à percer ou non l’atmosphère. Parmi les rayons qui arrivent jusqu’à nous, les fameux UVA et UVB responsables des dommages causés par le soleil. 

Les UVA représentent 95% de ces rayons qui arrivent jusqu’à notre épiderme. Ce sont également eux qui le pénètrent en profondeur. Ils ont un impact important car ils sont responsable du vieillissement cutané, des rides mais aussi des taches et dans certains cas peuvent entrainer un cancer de la peau. 

Les UVB en revanche sont responsables des cloques, des brûlures et des coups de soleil. S’ils ne représentent que 5% des rayons restant et ne pénètrent pas l’épiderme, ils n’en restent pas moins extrêmement dangereux car peuvent également provoquer un cancer de la peau. 

Une crème solaire doit donc impérativement vous protéger autant des rayons UVA que des rayons UVB. 

Le fameux coup de soleil !

Les rayons UVA comme les rayons UVB dégagent énormément de chaleur qui suite à une exposition trop prolongée, peut se transformer en brulure. 

J’ai déjà expliqué la réaction due à cette exposition prolongée dans mon article sur le lait après-soleil mais au cas où, voici un rappel.

Une brulure entraine une dilatation des vaisseaux sanguins et une libération de l’eau présente dans le corps. Cette eau exerce alors une pression sur les cellules les plus superficielles. C’est là que les rougeurs apparaissent. C’est le fameux coup de soleil. 

Si un coup de soleil occasionnel n’est pas dangereux pour la santé, une exposition prolongée au soleil et des coups de soleil répétés peuvent avoir de graves conséquences. En effet, à chaque coup de soleil, l’ADN présent dans les cellules est endommagé. Or pour créer de nouvelles cellules, le corps va copier l’ADN présent dans les vieilles cellules. Si celles-ci sont endommagée, le corps va alors copier un code qui n’est pas bon. On risque alors un cancer de la peau.

Il arrive très souvent que ces cancers se déclenchent des années après, mais ce sont bien les coups de soleil du présent qui en sont la cause.

Il est donc essentiel de prévenir les coups de soleil et de se protéger correctement. 

Peut-on se passer de crème solaire ?

Nous avons chacun une sensibilité différente au soleil. Cette sensibilité est due à la couleur de notre peau, à notre génétique et à d’autres choses encore…De fait, nous avons tous une tendance plus ou moins grande à attraper des coups de soleil. 

Toutefois, il est important de garder en tête que peu importe votre tolérance au soleil et même si vous ne prenez pas ou peu de coups de soleil, ces rayons atteignent tout de même votre épiderme. Les UVA, en particulier pénètrent quoi qu’il arrive votre peau et vous risquez donc également un cancer de la peau.

Pire encore, les personnes qui ne sont pas sensibles et qui prennent peu ou pas de coups de soleil ont tendance à ne pas se protéger. Elles prennent donc plus de risques et auront plus de chances de développer des problèmes de peau.

Alors quoi qu’il arrive, on pense à se mettre de la crème solaire avec un indice adapté ! 

  • Dans les maquillages et crèmes de jour : indice de 15-29 (efficacité modérée).
  • Pour les peaux peu sensibles : indice 30 à 50 (efficacité élevé)
  • Indice 50 et + : efficacité très élevée, parfait pour les peaux à risque !

On pense également à toujours : 

  • Porter un vêtement clair et un chapeau
  • Se mettre à l’ombre
  • S’exposer hors des périodes les plus chaudes de la journée. 

N’oubliez pas également de protéger vos yeux en portant des lunettes de soleil.

Crèmes solaires classiques : un danger !

Comment fonctionnent les crèmes solaires classiques ?

On parle souvent de filtre solaire mais les crèmes solaire classiques sont en réalité composées d’éléments organiques qui vont absorber les UV pour les transformer en chaleur.  Elles réduisent ainsi la pénétration des UV dans la peau. 

Une fois le rayon absorbé, la crème solaire perd de son efficacité. C’est pourquoi il est recommandé d’en appliquer régulièrement. Toutes les 2h au minimum. 

Comme toutes les crèmes solaires elles sont catégorisées en fonction de leur indice de protection.

La crème solaire : un concentré toxique pour la peau !

Comme toutes les crèmes industrielles, les crèmes solaires classiques possèdent un nombre considérable d’ingrédients indésirables : parabènes, silicones, parfums de synthèse et j’en passe ! Tous ces ingrédients sont non seulement allergènes, mais empêchent également la peau de fonctionner correctement. Pire encore, certains sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens.

S’ajoutent à cette longue liste les filtres synthétiques utilisés. Beaucoup sont issus de la pétrochimie comme la benzophénone ou l’oxybenzone. Ces filtres synthétiques sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens. Ils sont aussi responsables de certaines allergies au soleil. Pas mal, non pour des composants supposés nous protéger ?

Et oui ! Plus besoin de protection, si on ne peut plus s’exposer tout court !

Enfin, les filtres synthétiques agissent comme agent d’absorption des rayons UV et non comme barrière. L’efficacité n’est donc pas totale.

Une catastrophe écologique !

On le sait aujourd’hui, les crèmes solaires sont un désastre écologique. Elles sont dans des emballages plastiques, donc on repassera pour le zéro-déchet. Pire que ça, la crème en elle-même n’est pas biodégradable et toxique pour la faune et la flore des océans et notamment sur les coraux. Imaginez, on estime aujourd’hui qu’entre 6000 et 14000 tonnes de crèmes solaires sont diluées chaque année dans l’océan. On peut donc entrevoir les désastres sur l’environnement maritime. L’archipel d’Hawaï va d’ailleurs progressivement interdire les crèmes solaires à bases de benzophénone ou l’oxybenzone. Un marché qui représente 70% des crèmes solaires classiques actuelles.

Face à ces dangers, il est donc primordial de remettre en question nos habitudes en matière de crèmes solaires et de se tourner vers le bio.

Crèmes solaires bio, de quoi parle-t-on ?

Un petit rappel des labels :

Comme pour n’importe quel autre cosmétique, les crèmes solaires sont également labellisées. Il existe aujourd’hui de nombreux labels mais voici déjà trois labels qui vous promettront un cosmétique bio :

On n’oublie pas également le label vegan et cruelty free :

Selon le logo, les cosmétiques seront garantis avec au moins 95% d’ingrédients d’origine naturelle, au moins 10% des ingrédients végétaux issus de l’agriculture biologique et des produits non testés sur les animaux.

Prenez également toujours le temps de regarder la composition grâce à l’application INCI BEAUTY.

Les filtres minéraux

Contrairement à leurs consœurs de l’industrie classique, les crèmes solaires bio agissent au moyen de filtres minéraux. Ces filtres sont complètement naturels puisqu’ils sont issus de minéraux et agissent comme une véritable barrière.

Ces filtres sont obtenus à partir d’oxyde de zinc ou de dioxyde de titane, deux minéraux dont les propriétés anti-UV ont été démontrées. Elles contiennent également certaines huiles végétales qui filtrent les rayons du soleil. C’est le cas par exemple de l’huile de sésame.

Sont-elles aussi efficaces ?

On a longtemps pensé que les crèmes solaires bio étaient moins efficaces car fabriquées à partir d’ingrédients d’origine naturelle. Ce présupposé est aujourd’hui complètement obsolète et les crèmes vendues sur le marché ont passé tous les tests requis par l’Union européenne. Elles sont donc tout aussi, si ce n’est plus, efficaces que les crèmes solaires classiques.

Elles respectent également un cahier des charges plus stricts pour leur permettre une labellisation bio et ecocert. En plus de leur efficacité, elles sont donc plus respectueuses de l’environnement et de votre peau.

Où trouver ces crèmes ?

Le marché de la crème solaire bio a longtemps été restreint. Les crèmes qui existaient laissaient souvent des traces blanches et ne pénétraient pas la peau. Aujourd’hui, c’est fini ! Les laboratoires ont très bien travaillé leur formulation. De plus, il existe de nombreux sites qui vendent et mettent en avant de nombreuses marques solaires. Vous aurez donc l’embarras du choix !

Parmi, ces sites, je vous conseille le très bon site Aya Nature !

Vous pourrez aussi trouver certaines marques en supermarchés, boutiques bio et parapharmacie. A vous de tester ! A vous de faire votre choix !

J’essaierai plus tard de vous faire un panorama des crèmes qui existent !

Ensemble, passons tous au naturel !

Gaëlle

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :