Beauté / BIEN-ÊTRE

Hydrater ou nourrir, quelle différence ?

Beaucoup de personnes pensent que leur peau est desséchée alors qu’elle est souvent simplement déshydratée. Ils y appliquent alors des ingrédients bien trop nourrissant pour leur type de peau. En résulte une peau mal entretenue, qui fonctionne donc mal et l’apparition de problèmes dermatologiques. Aujourd’hui, on fait donc le point : hydrater ou nourrir, quelle différence ?

Hydrater ou nourrir quelle différence ?

A quoi sert notre peau ?

La peau est l’un des organes les plus importants du corps humain. Entre autres choses, elle permet de maintenir l’eau pour rester hydraté, elle protège l’ensemble de nos organes et forme une barrière contre les micro-agressions extérieures. 

Elle est également le reflet de notre santé. Une nourriture déséquilibrée, un manque d’hydratation ou un coup de stress ? Les répercussions sont immédiates. 

Il est donc essentiel de prendre correctement soin de sa peau et pour cela, de lui apporter les bons soins au bon moment. 

Hydrater Vs Nourrir

Le terme hydrater signifie littéralement : « soumettre son corps ou l’organisme à l’hydratation ». Hydrater sa peau consiste donc à introduire de l’eau dans l’organisme par voie orale, par perfusion ou par l’application d’un produit hydratant. 

Une peau correctement hydratée remplira mieux son rôle de barrière protectrice contre les bactéries. Elle sera aussi plus élastique et aura plus d’éclat. 

A l’inverse, nourrir sa peau consiste à lui apporter des lipides, c’est-à-dire un corps gras. La peau est effectivement constituée d’un film hydrolipidique, qui comme son nom l’indique est constituée de gras. Ce film a pour objectif de former une barrière de protection et de maintenir la peau hydratée. En cas de peau sèche, la peau peut avoir des difficultés à constituer ce film et a donc besoin d’être nourrie en profondeur. 

Si l’on résume :

  • Hydrater la peau = apporter de l’eau
  • Nourrir la peau = apporter du gras

Une fois que l’on a saisi la différence, il s’agit maintenant de savoir quelle solution choisir ?

Différencier une peau sèche d’une peau déshydratée

Les différents types de peaux

Avant toute chose, il est important de rappeler les types de peaux les plus communément rencontrés. 

  • Sèches : elles manquent de sébum et donc d’apports en lipides. 
  • Normales : peau équilibrée sans problèmes majeurs.
  • Mixtes : soit 75% des gens. Les joues sont sèches mais la zone T est grasse avec des imperfections.  
  • Les peaux grasses, voire acnéiques : elles présentent généralement un excès de sébum pouvant mener à de l’acné. 

Suivant son type de peau, on peut avoir des états de peaux différents, comme par exemple une sensibilité plus ou moins élevée ou alors une déshydratation passagère. 

Faire la différence entre les deux. 

Une peau sèche est une peau qui manque de gras et une peau déshydratée manque d’eau. Jusqu’ici, tout va bien.

De fait, une peau sèche peut donc être également déshydratée mais une peau déshydratée n’est pas obligatoirement sèche. 

Une peau grasse peut donc tout à fait manquer d’hydratation mais ne manque pas de lipides. 

Il est également important de savoir qu’il existe peu de gens avec une peau du visage sèche par nature. En revanche, c’est beaucoup plus courant d’avoir la peau du corps avec cette qualité. 

Dans les deux cas, faire la différence est compliqué car les symptômes sont relativement similaires : 

  • Inconfort de la peau
  • Tiraillements de la peau
  • Sécheresse cutanée
  • Peau qui pèle
  • Apparition de ridules et manque d’élasticité. 

La différence entre les deux est souvent une affaire de durée. La déshydratation sera plus souvent un état passager alors qu’une peau sèche l’est plus souvent par nature. 

Si vous présentez donc ces symptômes ponctuellement, il est fort probable que votre peau soit avant tout déshydratée.

J’attire toutefois votre attention qu’en fonction de votre alimentation et de votre rythme de vie, vous pouvez présenter une déshydratation à long terme. 

Comment hydrater ou nourrir ?

Hydrater sa peau 

A ce stade, vous l’aurez compris, pour hydrater sa peau, il faut lui apporter de l’eau. 

Si vous choisissez des soins prêts à appliquer, choisissez-les enrichis en eau et en actifs hydratants. 

Si vous confectionnez vous-même vos cosmétiques, composez une crème constituée à au moins 70% à 80% d’eau ou d’hydrolat. N’hésitez pas à y ajouter de l’aloè Véra, réputé pour ses propriétés hydratantes.

aloé Véra pour coup de soleil


Ils existent aussi des actifs qui vont booster l’hydratation :

L’acide hyaluronique

C’est l’un des plus efficace ! Il est aussi repulpant.

Utilisation : 0,5% de la composition

Le collagène végétal

Il sert à garder la peau bien élastique et hydratée

Utilisation : entre 0,5% et 5% de la composition

L’extrait de concombre

Il hydrate et est parfait pour les peaux mixtes à grasses

Utilisation : entre 5% et 10% de la composition

Ces actifs sont disponibles sur différents sites spécialisés comme Aroma-zone ou Joli’essence.

Pour nourrir une peau sèche

A l’inverse pour nourrir une peau desséchée, il faut lui apporter des corps gras. 

On privilégie donc les huiles grasses telles que l’huile de rose musquée, l’huile de coco, l’huile d’avocat et l’huile d’argan. Je vous mets tout de même en garde. Ces huiles sont très grasses voire comédogènes, soyez donc très prudents quand vous les utiliser sur le visage.

Les beurres végétaux constituent également d’excellent ingrédients pour nourrir en profondeur la peau. 

Un petit point sur le cycle de la peau. Comme indiqué dans un précédent article (lire), la peau suit un rythme cyclique journalier. Ainsi, c’est la nuit qu’elle reconstruit sa barrière protectrice et son film hydrolipidique. Le mieux est donc de la nourrir en profondeur le soir, à l’aide d’un sérum.

Une huile peut-elle être hydratante ?

La réponse est oui mais pas tout à fait. Certaines huiles ont pour propriétés de maintenir l’eau et donc l’hydratation de la peau.
C’est le cas de l’huile d’abricot ou d’amande douce. 

Attention toutefois à l’application de ces huiles sur le visage car elles peuvent s’avérer grasses et comédogènes et ne conviennent donc pas aux peaux mixtes et grasses. 

Conclusion

Il est indispensable de prendre soin de sa peau et de l’entretenir avec les bons soins au bon moment afin que celle-ci puissent travailler correctement. Par dessous tout, il faut savoir s’il faut l’hydrater ou la nourrir !

Pour cela, il faut bien connaitre sa nature de peau et savoir repérer si celle à besoin d’être hydratée ou nourrie. Pour hydrater celle-ci, on lui apportera donc de l’eau et pour la nourrir du gras. 

Enfin n’oublions pas qu’une belle peau, n’est pas seulement l’affaire de cosmétiques. Il est essentiel de lui donner les nutriments et l’hydratation nécessaire. On pense donc à boire régulièrement, à manger équilibré avec des produits sains. 

Pour finir, si vous vous ne pouvez pas déterminer la nature de votre peau ou si vous souhaitez aborder une problématique particulière, n’hésitez pas à me contacter pour un coaching en ligne !

Coaching en ligne

ateliers de Gaëlle

Tous ensemble, passons au naturel !

Gaëlle

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :