Beauté / BIEN-ÊTRE

Le dessous des cosmétiques : la crème solaire Avène.

Ldessous des cosmétiques analyse la composition de nos grands classiques (ou pas) de la cosmétique. Un bon moyen pour comprendre ce que l’on applique sur sa peau, découvrir la vérité cachée derrière les slogans publicitaires et vous aider à faire le bon choix ! Cette semaine : la crème solaire très haute protection Avène.

Pourquoi cette crème en particulier ? D’abord parce que c’est une crème vendue en parapharmacie que j’ai longtemps utilisé pensant qu’elle était ok alors que ce n’est pas le cas. Ensuite, parce que justement il s’agit d’une crème de parapharmacie. Beaucoup, y compris moi, ne se méfient pas des produits de parapharmacie et pourtant ! Aussi connue que puisse être la marque, elle ne fait pas exception à la règle des produits industriels.

Qu’est-ce qu’on nous vend ?

Une crème très haute protection SP50 spécialement conçue pour les peaux sensibles. La marque nous vend un système filtrant breveté, un complexe antioxydant unique et une texture sensation peau nue. Tout ceci à l’air fantastique mais quel est le prix d’une telle innovation ?

La composition de la crème solaire Avène :

  • AVENE THERMAL SPRING WATER : eau de source d’Avène
  • C12-15 ALKYL BENZOATE : agent émollient et antibactérien
  • METHYLENE BIS-BENZOTRIAZOLYL TETRAMETHYLBUTYLPHENOL : filtre UV synthétique
  • AQUA : eau
  • DIISOPROPYL ADIPATE : agent émollient
  • PENTAERYTHRITYL TETRACAPRYLATE / TETRACAPRATE : agent émollient
  • DICAPRYLYL CARBONATE : huile synthétique, agent émollient
  • BIS-ETHYLHEXYLOXYPHENOL METHOXYPHENYL TRAZINE : filtre UV synthétique
  • DIETHYLHEXYL BUTAMIDO TRAIZONE : filtre UV synthétique
  • ALUMINIUM STARCH : sel d’aluminium, agent d viscosité.
  • BUTYLENE GLYCOL : agent humectant issue de la pétrochimie
  • BUTYL METHOXYDIBENZOYLMETHANE : filtre UV synthétique
  • POTASSIUM CETYL PHOSPHATE : agent émulsifiant
  • DECYL GLUCOSIDE : tensioactif non ionique
  • GLYCERYL STEARATE : agent émulsifiant
  • PEG-100 STEARATE : tensioactif d’origine plastique
  • ACRYLATES/C10-30 ALKYL ACRYLATE CROSSPOLYMER : polymère de synthèse
  • BENZOIC ACID : conservateur, possible allergène
  • CAPRYLIC / CAPRIC TRIGLYCERIDE : agent émollient
  • CAPRYLYL GLYCOL : alcool, désodorisant, allergène
  • DISODIUM EDTA : contrôle de viscosité, impact écologique important
  • PARFUM : allergène
  • GLYCERYL BEHENATE : agent émollient et émulsifiant
  • GLYCERYL DIBEHENATE : agent émollient
  • HYDROGENATED PALM KERNEL GLYCERIDES : huile de palme, très polluant
  • PROPYLENE GLYCOL : agent humectant, allergène
  • SODIUM HYDROXIDE : soude caustique, donc agent nettoyant…aucune utilité ici
  • TOCOPHEROL : vitamine E, antioxydant
  • TOCOPHERYL GLUCOSIDE : agent émollient
  • TRIBEHENIN : agent émollient
  • XANTHAM GUM : agent fixant

Qu’est-ce que cela révèle ?

Premièrement, la liste des ingrédients est beaucoup trop longue ! Comme beaucoup de crèmes de grandes surfaces, on observe une multiplication inutile de tous les ingrédients.

La crème solaire Avène, bien que faisant partie des marques testées et présentes en parapharmacie, est composée de nombreux filtres chimiques. Bien que ceux présents ne soient pas considérés comme des perturbateurs endocriniens, ils n’en restent pas moins déconseillés pour la santé. Ils sont aussi polluants et ne constituent pas une barrière totale contre les filtres UV.

Pour mieux comprendre la différence entre filtres chimiques et filtres minéraux, n’hésitez pas à relire mon article sur les crèmes solaires.

Pour le reste, les autres ingrédients ne sont pas jolis jolis : du plastique, des conservateurs allergènes et des ingrédients polluants.

Conclusion sur la crème solaire Avène :

La première chose à retenir est que même si la composition n’est pas dangereuse, cette crème solaire Avène n’est pas pour autant totalement clean. Elle possède de nombreux ingrédients (trop ?) indésirables. Comme un grand nombre de crèmes solaires classiques, elle utilise les filtres synthétiques comme barrière anti-UV, ce qui n’est pas entièrement efficace mais présente en plus un grand danger sur l’environnement.

J’attire une dernière fois votre attention sur le fait que cette crème est pourtant vendue en parapharmacie et pharmacie. C’est donc le signe qu’il faut toujours rester méfiant et bien analyser la composition. C’est aussi la preuve que toutes ces marques ne sont pas meilleures pour la peau car vendue dans ces lieux.

En matière de crèmes solaires, n’hésitez donc pas à vous tourner vers les alternatives bio et naturelles qui utilisent des filtres minéraux !

Vous pouvez les trouver sur des sites spécialisés !

Et n’oubliez pas ! Quoi qu’il arrive, on reste protégé du soleil !

Tous ensemble, passons au naturel !

Gaëlle

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :