Le blog / Mon passage au naturel

Ma relation aux plantes

Aujourd’hui, pas de grand article ni de longues recherches. Un petit billet sur ma relation aux plantes et à leurs bienfaits. Elles sont l’une des constantes dans ma transition au naturel. Même dans les moments où j’ai le plus rejeté mon éducation, j’ai continué à les utiliser.

Un peu de nature dans ma vie

J’ai passé une partie de mon enfance à la montagne, dans les Pyrénées, au contact de la nature. Plus tard et encore maintenant, je retourne souvent là-bas et c’est clairement mon point d’ancrage. Pour différentes raisons, j’habite en ville depuis presque 20 ans. Retourner dans mon village représente une bouffée d’air frais, au sens propre comme au figuré. Quand mon moral est au plus bas, un aller-retour là-bas et tout va mieux !

Comment je me vois quand je retourne dans mon village de montagne.

La nature, bien que je m’en sois éloignée pour différentes raisons, fait malgré tout partie de moi. Je me suis construite à travers elle. Je l’ai rejeté quelques fois, ait affirmé que je préférais vivre en ville mais rien n’y fait, j’y retourne ! 

Quant aux plantes, il y en a toujours eu à la maison, je m’en suis toujours occupé et elles ont toujours été là de manière physique. J’ai grandi dans un élément végétal.

Fleurs de Bach et huiles essentielles, un remède pour la vie. 

Les plantes ne sont pas que là physiquement, elles m’accompagnent au quotidien depuis mon enfance. Ma mère a toujours été très porté sur les remèdes naturels en particulier quand il s’agissait de la sphère émotionnelle. Un coup de stress ? De déprime ? ou un choc émotionnel ? Elle dégainait le Rescue et l’huile essentielle de lavande et tirait plus vite que son ombre ! 

Moi qui suis sujette aux insomnies, je n’ai pris qu’un seul somnifère dans ma vie ! Celui-ci à d’ailleurs fait plus de mal que de bien ! Les huiles essentielles se sont toujours montrées plus efficaces. Aujourd’hui encore, je prends des fleurs de Bach en période d’insomnies et pose quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande sur mon oreiller en cas de choc.

Les tisanes, c’est la vie !

La dernière composante de ma relation aux plantes : les tisanes et le thé. Des mauvaises langues diront qu’il ne s’agit que d’eau chaude. Pourtant, les infusions et les décoctions ont montré leur efficacité depuis bien des siècles. Je suis tombée accro au café plutôt tardivement, ma boisson chaude favorite du matin et de la journée reste quand même l’infusion. Il n’en manque jamais dans mon placard, en sachet ou en vrac, j’en ai de toutes les sortes et pour toutes les occasions.

Parmi mes marques favorites : Pukka, découverte à l’occasion d’un calendrier de l’avent.

J’ai donc eu la chance de grandir avec des plantes, qu’elles soient sous formes d’huiles essentieles ou présentes dans la maison. Elles sont ma relation directe avec la nature même dans les lieux les plus urbains. 

Etrangement, j’ai aujourd’hui très peu de plantes chez moi, elles ont du mal à survivre…il y aurait d’ailleurs matière à réfléchir. Pourtant, je tente quand même d’en mettre de temps en temps dans l’appartement. Aussitôt posées, elles ont un effet d’apaisement immédiat sur la pièce …C’est un sentiment étrange que j’aurais du mal à expliquer…mais c’est pourtant mon ressenti…

Toujours est il que je garde cette relation aux plantes au plus profond de moi et c’est quelque chose pour laquelle je suis très reconnaissante. J’espère pouvoir transmettre ceci à mes enfants comme on a pu me le transmettre. Et si vous aussi vous souahitez passer au naturel, n’oubliez jamais le pouvoir des plantes ! 

Ensemble passons tous au naturel,

Gaëlle

Envie de suivre mon histoire ? Ca se passe ici !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :