Mon passage au naturel

Mon addiction au Nutella

De manière générale, je peux me qualifier de gluco-dépendante. Je suis une grande gourmande dans l’âme et le sucre est ma grande faiblesse. Mais parmi tous les produits sucrés qui existent aujourd’hui, un seul a représenté une véritable bataille : le Nutella.

Petit retour en enfance…

J’ai grandi dans un milieu plutôt modeste. Nous n’achetions pas beaucoup de marques et encore moins quand il s’agissait de nourriture. Je mangeais également peu de choses industrielles (à cause de mes allergies) et mes parents cuisinaient beaucoup. Pourtant, il y a un produit qui dérogeait à la règle : le Nutella. Rare sont les fois où j’ai eu le droit à une sous-marque. Quand il s’agissait de pâte à tartiner, les choses étaient posées : du Nutella ou rien. Et dans cette affaire, j’ai eu la chance d’avoir des parents qui comprennent. J’avais donc toujours un pot de Nutella à la maison.

Mon grand-père était également accro à cette pâte à tartiner. Impossible donc de m’en extraire. Et pour être honnête, je n’en avais pas vraiment envie non plus…le Nutella était ma drogue ! Je l’engloutissais à la cuillère.

Mon plus grand pêché ? Manger des tartines de beurre au Nutella. Oui ! Vous ne rêvez pas…du gras sur du gras agrémenté de sucre ! Il faut bien se faire plaisir de temps en temps !

Et à l’âge adulte ?

On va être honnête, les choses ne sont pas vraiment arrangées… J’avais beau être étudiante, j’ai continué à consommer cette délicieuse mais sournoise pâte à tartiner. Sans jamais déroger à la règle : seul le Nutella comptait ! Le matin au petit déjeuner, à 16h pour le gouter et même parfois dans mon lait chaud…le Nutella est restée ma drogue de sucre pendant des années…jusqu’à mes 27 ans, pour exacte.

Le changement c’est maintenant !

Mais comment se défait-on d’une addiction au Nutella ? Et bien en croisant plusieurs facteurs différents.

Mon changement alimentaire

Il y a 6 ans, j’ai commencé à évoluer dans ma façon de me nourrir. En proie à des crises d’hypoglycémie à répétition et à une faim insatiable, j’ai commencé à me renseigner sur la chrono nutrition et à explorer de nouvelles façons de me nourrir. J’ai aussi rencontré mon compagnon (il y a 4 ans) qui lui avait déjà fait beaucoup de chemin en matière de nutrition. Il m’a poussé dans mes retranchements et m’a fait voir les choses différemment. C’est aussi lui qui a commencé à me parler de la possibilité d’arrêter ou du moins de diminuer le sucre.

Pour y arriver pas de secrets : il fallait arrêter le Nutella.

Mais les choses n’ont pas été aussi simples !

Ma prise de conscience écologique.

Cela fait maintenant quelques années que je me conscientise sur les questions environnementales et écologiques et que j’essaie d’adopter une consommation responsable. Et clairement, quant on parle Nutella, l’éthique de consommation n’est pas à des années lumières mais dans une galaxie très très lointaine !

Si vous vous posez les mêmes questions que moi, vous n’êtes pas sans savoir que Nutella (ou n’importe quelle autre pâte à tartiner d’ailleurs) est non seulement une catastrophe nutritive mais contient également de l’huile de palme en très grande quantité. Huile de palme qui est elle est une catastrophe écologique.

Et c’est là mon plus gros déclic !

Une fois que j’ai compris et accepté cela, il n’était plus question de continuer à consommer du Nutella !

Comment j’ai arrêter mon addiction au Nutella !

Soyons honnêtes, j’ai dû y aller étape par étape. J’ai d’abord trouvé des solutions alternatives : bio, sans huile de palme et moins sucrées. Et si vous voulez le résultat de mon analyse comparative je dirais que les pâtes à tartiner Nocciolata de la marque Rigoni di Asiago, sont les meilleures.

Pour les plus gourmands et avec un goût très proche du Nutella, il existe la basique “Pâte à tartiner au cacao et aux noisettes”. Pour ceux qui cherchent une alternative moins sucrée et sans lactose, il en existe une version au chocolat noir sans lait. C’est celle que j’ai utilisé un petit bout de temps avant d’arrêter complètement.

Finalement, j’ai enfin décidé de réguler le plus possible ma consommation de sucre (même s’il y a de grosses rechutes) et d’arrêter complètement les pâtes à tartiner. Même au gouter ! (parce que oui, à 30 ans, presque 31, je prends encore un gouter).

Alors voilà comment j’ai vaincu mon addiction au Nutella. L’une des plus grosses étapes de ma vie en terme de bien-être et de nutrition. L’une de mes plus grosses étapes pour passer à un mode de vie plus naturel.

Et ici, découvrez les autres étapes de mon passage au naturel.

Et vous, c’est quoi votre addiction malsaine alimentaire ? Commentez cet article !

Ensemble passons tous au naturel !

Gaëlle

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :